Février Document du Mois

Publié le jeudi 1 février 2018

Billet de blogue

Les Archives et Collections spéciales vous présentent :

Le document du mois,

Février, mois de l’Histoire des Noirs

Our Lives Volume2 No1

[Caption]

Pour ce mois de février, et pour souligner le mois de l’Histoire des noirs, les Archives et Collections Spéciales ont sélectionné dans sa collection de périodiques féministes, des numéros de Our Lives : Canada’s first Black Women’s newspaper. Ce journal avait pour objectif d’être une tribune offerte aux femmes noires pour témoigner de leur quotidien, échanger leur expérience, exprimer leurs revendications. Le premier numéro est paru en mars 1986.

Ce journal donne l’occasion de mettre en lumière son auteur, le Black Women’s Collective (BWC). Le BWC a été actif à Toronto entre 1986 et 1989. Organisme activiste dénonçant à la fois le sexisme et le racisme, il a été présent au sein de plusieurs autres organisations féministes. Le collectif a été impliqué dans la création de la Coalition des femmes contre le racisme et la violence policière (Women’s Coalition Against Racism and Police Violence) pour condamner les fusillades policières de Sophia Cook (27 octobre 1989), Lester Donaldson (9 aout 1988), et Michael Wade Lawson (8 décembre 1988). Le collectif a milité pour mettre en lumière les problématiques spécifiques affectant les femmes noires. Ses membres luttèrent à la fois pour faire reconnaitre l’égalité des femmes noires au sein de la société canadienne, mais aussi au sein du mouvement des femmes lui-même (voir Our Lives, Volume 1, Numéro 1, March 1986 – Statement to the International Day Coalition). Le collectif proposa un dialogue afin de faire évoluer l’activisme féministe des années 1980, largement représenté par la classe moyenne blanche, vers une plus grande ouverture et compréhension des problématiques des groupes minoritaires tels que les femmes noires et les femmes autochtones par exemple. En collaboration avec la Coalition des femmes appartenant à une minorité visible (Coalition of Visible Minority Women), et la branche Torontoise du Congrès des femmes noires (Congress of Black Women), le collectif s’impliqua dans l’organisation de la Journée Internationale des Femmes de 1989, et proposa le thème de la pauvreté comme thème central pour cette journée.

Les Archives et Collections Spéciales possèdent encore peu de matériel témoignant de l’implication des groupes de femmes noires et de leur impact au sein du mouvement des femmes au Canada. Nous sollicitons votre aide pour enrichir nos archives afin d’apporter un éclairage plus large sur l’activisme des femmes noires, explorer leur histoire et leur engagement dans la société canadienne des années 1970 à 1990. arcs@uottawa.ca

Bonne découverte!

Liens connexes

Haut de page