Rapport sommaire du sondage sur les collections (printemps 2016)

Introduction

Comme décrit dans la mise à jour des collections de la Bibliothèque (janvier 2016), il y a un certain nombre de circonstances convergentes exigeant que la Bibliothèque de l'Université prépare une deuxième série de coupures budgétaires pour 2016-2017 : l'absence d'indexation pour contrer les effets néfastes de l'inflation; l'absence d'une stratégie d’atténuation pour résoudre le problème des fluctuations monétaires et de la faiblesse du dollar canadien par rapport au dollar américain, et l’imposition de l’Université d’une coupe budgétaire généralisée de 2 %. Il était donc essentiel de consulter les professeurs et les étudiants diplômés et de recevoir leurs commentaires sur les ressources qu'ils utilisent pour l'enseignement et la recherche. À cette fin, la Bibliothèque a lancé un sondage composé de cinq questions qui informeraient le processus de prise de décision.

Méthodologie

Les professeurs réguliers et à temps partiels, les cliniciens, les associés de recherche, les postdoctorants et les étudiants des cycles supérieurs ont été invités à participer au sondage du 29 mars au 29 avril 2016. Deux rappels ont été envoyés. Quatre prix de 50 $ chacun ont été attribués afin d'encourager la participation des étudiants diplômés. Les étudiants de premier cycle ont été invités à envoyer leurs commentaires par l’entremise de notre site Web.

La participation globale était assez élevée. 3002 participants ont répondu à au moins une question sur un total de 8986. Le Tableau 1 ci-dessous illustre le taux de réponse du corps professoral. Le taux de réponse peu élevé pour la Faculté de médecine pourrait être attribué au fait que seulement 32 cliniciens sur 711 ont participé à l'enquête. Les participants ont répondu aux questions suivantes, du point de vue de l'apprentissage, de l'enseignement et de la recherche :

1. Évaluez votre niveau de dépendance des différentes ressources physique et en ligne de la Bibliothèque;

2. Énumérez jusqu'à cinq bases de données que vous considérez comme essentielles;

3. Énumérez jusqu'à quinze revues que vous considérez comme essentielles;

4. Énumérez jusqu'à cinq collections de livres électroniques ou de plates-formes que vous utilisez;

5. Énumérez jusqu'à cinq autres ressources, différentes de celles choisies précédemment.

Les participants avaient l’occasion de fournir des commentaires après chaque question et encore à la fin du sondage.

Tableau 1 – Taux de réponse par faculté

Faculté

Taux de réponse

Arts

42,5 %

Éducation

32,0 %

Génie

29,2 %

Sciences de la santé

36,1 %

Droit

31,0 %

Gestion

28,0 %

Médecine

17,9 %

Sciences

41,2 %

Sciences sociales

40,4 %

Total

33,4 %

Tableau 2 – Taux de réponse par répondants

Répondants

Total

Taux de réponse

Professeurs réguliers

675

49,5 %

Professeurs à temps partiels

209

27,5 %

Cliniciens

32

4,5 %

Postdoctorants

46

19,0 %

Étudiants diplômés

1,303

32,3 %

Étudiants au doctorat

737

39,3 %

Total

3,002

33,4 %

Conclusions principales – Les périodiques

  • 90 % des participants comptent énormément sur la Bibliothèque pour accéder à des articles de revues.
  • Les professeurs et les étudiants effectuent des recherches dans les bases de données pour trouver des articles pertinents à leur sujet et ils ne tiennent pas compte des titres spécifiques ou comptent très peu sur ces derniers.
  • Il y a un désir généralisé d'avoir accès à toutes les revues d'un éditeur spécifique ou d’une plate-forme spécifique, comme ScienceDirect ou IEEE, ou à toutes les revues dans un domaine spécifique ou liées à leurs travaux de recherche en cours.
  • Près de 500 participants ont répondu qu'ils ont besoin de toutes les revues sur un sujet ou un domaine spécifique, ou toutes les revues par un éditeur spécifique.
  • Les chercheurs interdisciplinaires exigent une variété de revues de chaque discipline et utilisent donc un grand nombre de revues sur une base régulière.

Tableau 3 – Les dix revues les plus fréquemment citées

Rang

Revue

Mentions

1

Nature

391

2

Science

262

3

Proceedings of the National Academy of Sciences of the USA

124

4

Cell

106

5

PLoS One

81

6

The New England Journal of Medicine

75

7

Journal of the American Chemical Society

73

8

The Lancet

65

9

The Journal of neuroscience

53

10

JAMA: the Journal of the American Medical Association

52

Tableau 4 – Les dix revues les plus fréquemment citées en français

Rang

Revue

Mentions

1

Sociologie et sociétés

34

2

Meta

33

3

Reflets

29

4

Criminologie

27

5

Déviance et société

25

6

Recherches féministes

25

7

Politique et sociétés

25

8

Francophonies d'Amérique

23

9

Recherches sociographiques

17

10

Revue d'histoire de l'Amérique française

17

Conclusions principales – Les bases de données

  • 72 % des participants comptent énormément sur la Bibliothèque pour accéder à des bases de données.
  • Les répondants ont indiqué que les bases de données sont importantes pour accéder aux articles en texte intégral.
  • De nombreux répondants ont indiqué que toutes les bases de données dans un domaine spécifique ou liées à leurs recherches en cours sont importantes.
  • Le nombre limité de bases de données en langue française a été noté. (Nb — Cela est dû à l'état du marché des revues savantes; la disponibilité à des bases de données en français est très limitée.)
  • Comme la définition d'une base de données est très large, il y avait des mentions de 66 ressources Internet gratuites (y compris Google Scholar) et Google a été mentionné 106 fois.
  • L’interface de recherche de la Bibliothèque (Chercher +) a également été mentionnée 51 fois.

Tableau 5 – Les dix bases de données les plus fréquemment citées

Rang

Base de données

Mentions

1

PubMed

722

2

JSTOR

495

3

Web of Science

365

4

SCOPUS

364

5

PsycINFO

278

6

ProQuest Databases

277

7

Érudit

227

8

ScienceDirect

219

9

CINAHL

155

10

ERIC

140

N. B. Toutes les instances de PubMed / Medline ont été comptées sous PubMed.

Si une base de données de ProQuest a été mentionnée par son nom, elle n'a pas été prise en compte dans cette rubrique.

Tableau 6 – Les cinq bases de données de langue française les plus fréquemment citées

Rang

Base de données

Mentions

1

Érudit

227

2

CAIRN

129

3

Persée

34

4

Eureka.cc

30

5

SOQUIJ

16

Conclusion

La principale conclusion de notre étude est que les professeurs et les étudiants diplômés perçoivent la collection de la Bibliothèque comme essentielle pour leurs travaux de recherche, d'enseignement et d'apprentissage. Ils ont exprimé leur consternation devant le fait que les ressources de la collection allaient subir des coupures dans un avenir immédiat. Il y a un sens clair que chacun a de fortes opinions sur la collection de la Bibliothèque, et que ces ressources ont un impact critique sur le succès des professeurs et des étudiants. Comme l'a déclaré un répondant dans son commentaire : « Je compte à 100 % sur la collection de la Bibliothèque, y compris ses services de prêt entre bibliothèques. Couper le budget de la collection de la bibliothèque c’est tuer tout simplement les activités de recherche dans cette université. Je me bats pour rester sur le plan international dans mes recherches — sans soutien approprié de cette Bibliothèque, mes collègues et moi ne serons jamais compétitifs sur la scène internationale ».

22 septembre 2016

Haut de page