Qu’entendons-nous par « gestion des données de recherche »?

Le cycle de vie des données : Planification, Création, Traitement, Analyse, Conservation, Partage, Réutilisation

La gestion des données de recherche représente une activité continue tout au long du cycle de vie des données. Ce processus comprend l’organisation et la gestion des données (à mesure que les recherches avancent), et l’archivage approprié des données à la fin du projet.

Planification : La planification peut comprendre l’examen des sources des données existantes, l’obtention d’un consentement éclairé, la prise en compte des coûts et l’élaboration d’un plan.

Création : Les chercheurs produisent des données (expérimentales, de référence, d’observation et de simulation) et peuvent recueillir et organiser les données et documents de tiers. Les métadonnées et les informations connexes sont capturées et produites.

Traitement : Les données sont converties au format numérique (elles sont donc transcrites, converties, numérisées et sujettes à la curation de contenu) selon les normes d’assurance de la qualité. Elles sont également vérifiées, validées, nettoyées, recodées, versionnées et au besoin, anonymisées. Tous ces processus sont documentés et les données sont décrites selon la norme appropriée relative aux métadonnées de découverte.

Analyse : Les données sont interprétées et analysées pour créer des résultats de recherche, des publications et des produits intellectuels. Les sources des données sont citées.

Conservation : Les données sont sauvegardées en formats conformes aux meilleures pratiques de curation; on produit des documents à l’intention de l’utilisateur et des métadonnées de découverte; on ajoute un identificateur d’objet numérique (DOI) et les données sont liées à une publication, tout en tenant compte des questions en matière de sécurité et de propriété intellectuelle (exemples du Royaume-Uni).

Partage : Les droits d’accès sont confirmés (compte tenu de l’éthique et de la propriété intellectuelle). Les données, les documents à l’intention de l’utilisateur et les métadonnées de recherche sont rendus accessibles, p. ex. sur un serveur public ou dans un dépôt sécuritaire.

Réutilisation : Les données potentiellement exploitables, la documentation à l’intention de l’utilisateur et les métadonnées sont identifiées et obtenues. Une analyse secondaire est effectuée après toute transformation des données. Les transformations sont documentées et les sources de données, citées.


Lectures complémentaires

Groupe d'experts sur la formation en GDR de Portage. (2017). Gestion des données de recherche: Information de de base. [PDF]

DataOne. Primer on data management: what you always wanted to know. [PDF]

UK Data Archive. (2016). Research Data Lifecycle.

Haut de page