Changements importants à la Bibliothèque cet automne
Comme la plupart des espaces de la Bibliothèque sont fermés, certains services ou ressources décrits sur cette page ne sont pas disponibles actuellement. Pour plus de détails sur la façon dont la Bibliothèque peut vous aider ce trimestre, veuillez consulter notre page des mises à jour des services et n'hésitez pas à nous envoyer un courriel, à clavarder avec nous ou à contacter le ou la bibliothécaire ou spécialiste de votre discipline.
Information

Collection Sigrun Bülow-Hübe

Genre de document: 
Supports multiples
Reference : 
CAC 65
Métiers en STIM: 
Architecture
Description: 

Les archives représentent ses projets résidentiels, commerciaux et culturels en Suède (1930-50) et au Canada (jusqu'en 1994), notamment le théâtre municipal de Malmö, l'intérieur et le mobilier de la salle du conseil de l'hôtel de ville d'Ottawa, et l'une des douze maquettes de l'Habitat 67 de Moshe Safdie, ainsi qu'une documentation sur ses prix de recherche et la presse.

Biographie / Histoire administrative: 

Bülow-Hübe est née à Linköping, en Suède. Elle a étudié avec Kaare Klint à l'école d'architecture de la Det Kongelige Danske Kunstakademi (Académie royale danoise des beaux-arts) à Copenhague et a passé ses vacances en tant qu'apprentie dans une fabrique de meubles qui n'avait jamais accueilli de femme auparavant. Une fois diplômée, elle a été employée par le bureau de l'architecte de la cathédrale royale du sud de la Suède, où elle a restauré des églises médiévales et conçu des meubles d'église jusqu'à ce qu'une récidive de tuberculose infantile l'envoie dans un sanatorium pendant près d'un an.
À la fin de 1936, elle est engagée par Rolf Engstromer qui réalise le plus important travail d'architecture intérieure en Suède. Son mobilier Jefta Furniture continua à produire ses tables, ses chaises et ses lits jusqu'à ce qu'elle déménage au Canada en 1950. 
En 1950, Bülow-Hübe a écrit "Vi Tänker Bygga". (Nous pensons à construire), un livre à succès sur le logement pour les profanes qui explique tout, de la façon d'obtenir un prêt à l'accomplissement des tâches de plomberie les plus complexes. La même année, elle a été invitée à agir comme consultante en design pour la société T. Eaton à Montréal (qui possède plusieurs bureaux d'achat en Europe). 
Bülow-Hübe a travaillé au studio Eaton jusqu'en 1953, date à laquelle elle s'est associée à une petite fabrique de meubles pour former la société AKA Furniture Company. AKA était spécialisée dans la fabrication sur mesure de meubles et de boiseries d'intérieur de haute qualité pour les maisons privées, les bâtiments officiels et les lieux publics, notamment la salle du conseil principal de l'hôtel de ville d'Ottawa, les salles du conseil et les bureaux de direction d'Air Canada et de l'université McGill, ainsi que les espaces publics de la Place des Arts et de McGill. Bülow-Hübe a remporté douze prix du Conseil national du design industriel du Canada entre 1955 et 1959. Son travail a été exposé dans de nombreux salons professionnels étrangers dans les années 50 et elle a reçu une large attention internationale, notamment en Scandinavie. Au milieu des années 1960, Bülow-Hübe a meublé un appartement dans le célèbre Habitat '67 de Moshe Safdie. 
Bülow-Hübe a été élue à l'Académie royale des arts du Canada en 1973. Elle a pris sa retraite du Bureau de design en 1977 et s'est réinstallée comme consultante à Brome, au Québec, où elle est morte en 1994.

 

Date(s): 
1930-1994
Étendue: 
205 dossiers, 178 photographies, 154 chemises, 86 diapositives, 12 planches
Province: 
QC
Organisation: 
Université McGill
Contact: 
rarebooks.library@mcgill.ca
Haut de page