Changements importants à la Bibliothèque cet automne
Comme la plupart des espaces de la Bibliothèque sont fermés, certains services ou ressources décrits sur cette page ne sont pas disponibles actuellement. Pour plus de détails sur la façon dont la Bibliothèque peut vous aider ce trimestre, veuillez consulter notre page des mises à jour des services et n'hésitez pas à nous envoyer un courriel, à clavarder avec nous ou à contacter le ou la bibliothécaire ou spécialiste de votre discipline.
Information

Fonds Dr. Marion Powell

Genre de document: 
Supports multiples
Reference : 
WCH-POW
Métiers en STIM: 
Médecine
Gynécologie obstétrique
Description: 

Le fonds est constitué des documents professionnels et personnels de Mme Marion Powell datant de 1968-1997. Le fonds est divisé en 18 séries et contient de la correspondance, des rapports, des revues, des bulletins, des coupures de journaux et de médias, des livres, des données statistiques, des programmes de conférences, des vidéocassettes, des cassettes audio, des échantillons de contraceptifs, de la documentation de sociétés pharmaceutiques, des diapositives et des recherches documentaires.

Biographie / Histoire administrative: 

Dre Marion Powell était une médecin, une militante de longue date et une chef de file dans les domaines de l'éducation sexuelle et du contrôle des naissances, dont on se souvient affectueusement comme la « mère de la contraception au Canada ». Née en 1923, Marion Powell a obtenu un diplôme en médecine de la Faculté de médecine de l'Université de Toronto en 1946. Elle a effectué un internat rotatoire à l'Hôpital général de Toronto en 1947 et un internat principal au Département d'obstétrique et de gynécologie du Women's College Hospital en 1948. Elle a ensuite déménagé à Timmins, en Ontario, où elle a ouvert un cabinet de médecine générale et établi un foyer pour mères célibataires. En 1952, elle est devenue missionnaire médicale auprès de l'Église presbytérienne du Canada et s'est rendue à Osaka, au Japon, avec son mari, le révérend Donald Powell. Après avoir passé avec succès les examens médicaux japonais, Dr Powell a été affecté à l'hôpital chrétien Yodogawa. Dre Powell est revenue au Canada en 1960 et a ouvert un cabinet de médecine générale à Scarborough, en Ontario. Elle est également retournée à l'Université de Toronto et a obtenu un diplôme en santé publique de la School of Hygiène. En 1962, elle est devenue la première femme médecin hygiéniste au Canada, acceptant une nomination à l'unité de santé du comté de Peel. En 1964, elle a occupé le poste de médecin hygiéniste adjointe à Scarborough et a été promue au poste de médecin hygiéniste en 1971. C'est là qu'elle a mis sur pied la première clinique de contraception financée par les municipalités du Canada, qui a ouvert ses portes en 1966. Cette clinique n'était pas affiliée à un hôpital et servait les femmes sans égard de leur âge ou de leur état civil. Dr Powell a également été responsable de l'élaboration du programme d'études en santé et en éducation sexuelle pour le Scarborough Board of Education, qui est devenu un modèle pour les autres conseils scolaires du pays. En 1972, Dre Powell a été nommée au personnel du Women's College Hospital du Département de médecine familiale et communautaire. En 1974, elle a aidé à établir le Bay Centre for Birth Control au Women's College Hospital, où elle a accepté un poste de médecin membre du personnel. Elle a été promue directrice du Bay Centre for Birth Control en 1981, poste qu'elle a occupé jusqu'à sa retraite en 1990. De 1972 à 1988, elle a également été professeure agrégée à la faculté de médecine de l'Université de Toronto, où elle a enseigné la sexualité et la santé des femmes aux étudiants en médecine. Mme Powell a été chef de l'unité de population de l'École d'hygiène jusqu'en 1977, et une nomination conjointe lui a permis d'enseigner également à des étudiants dans les domaines des soins infirmiers, de la pharmacie, du travail social et de l'éducation physique et sanitaire. Dre Powell a incité une génération de professionnels de la santé à adopter une approche plus attentive aux besoins des femmes en matière de soins de santé. En 1978, elle est devenue membre du Collège royal des médecins et chirurgiens du Canada. Tout au long de sa carrière, elle a reçu de nombreux prix et bourses de recherche dans les domaines de la planification familiale, des méthodes contraceptives, de l'éducation sexuelle et du conseil en nutrition. Dr Powell a également écrit et publié de nombreux articles universitaires, du matériel pédagogique pour des manuels scolaires, du matériel didactique et une chronique régulière de 1973 à 1981 intitulée 'Youth Clinic' dans le Toronto Star qui a été distribuée à 34 journaux. Dre Powell a siégé au Conseil consultatif sur l'éducation en santé de l'Association médicale de l'Ontario (1971-1974) et au Comité du curriculum du ministère de l'Éducation de l'Ontario (1971-1973). Elle a été consultante pour la Division des services de planification familiale de la ville de Toronto (1975-1976) et a été nommée au Comité sur le fonctionnement de la loi sur l'avortement (1975-1976). Dre Powell a également été un membre très actif du Planning des naissances de Toronto, de la Fédération pour le planning des naissances du Canada et du Peel District Health Council. Au cours de sa carrière, Dre Powell a reçu de nombreux prix. Il s'agit notamment du Prix Femme de mérite du YMCA (1984), du Prix de l'homme (1988), de l'Ordre du Canada (1990) et du Prix Gardiner (1994) en reconnaissance de sa contribution au développement et au bien-être de la communauté du Grand Toronto. Marion Powell est décédée en 1997, à l'âge de 74 ans.

Date(s): 
1968-1997
Étendue: 
12,25 m de documents textuels, 22 cassettes vidéo, 3 cassettes audio
Province: 
ON
Organisation: 
Women's College Hospital
Contact: 
wch.archives@wchospital.ca
Haut de page