Changements importants à la Bibliothèque cet automne
Comme la plupart des espaces de la Bibliothèque sont fermés, certains services ou ressources décrits sur cette page ne sont pas disponibles actuellement. Pour plus de détails sur la façon dont la Bibliothèque peut vous aider ce trimestre, veuillez consulter notre page des mises à jour des services et n'hésitez pas à nous envoyer un courriel, à clavarder avec nous ou à contacter le ou la bibliothécaire ou spécialiste de votre discipline.
Information

Fonds Society for Canadian Women in Science and Technology

Genre de document: 
Supports multiples
Reference : 
F-39
Métiers en STIM: 
Psychologie
Description: 

Le fonds de la Société comprend des documents créés et reçus dans le cadre de l'administration de l'organisme et de l'exécution de ses fonctions et programmes. Sur le plan géographique, les activités du SCWIST se concentrent principalement en Colombie-Britannique. Les activités documentées comprennent les assemblées générales annuelles et les réunions mensuelles du conseil d'administration, l'administration du Centre de ressources, le financement et la gestion financière, la liaison avec d'autres organismes, les conférences et les activités de réseautage, les programmes de sensibilisation, le travail consultatif, la promotion et les relations publiques. Le fonds contient la constitution et les règlements administratifs, les ordres du jour et les procès-verbaux des réunions, la correspondance, les résumés et les rapports financiers, les présentations, les rapports et les mémoires, les manuels et les publications, les photographies et les enregistrements audio des conférences et des ateliers tenus par la Société.

Biographie / Histoire administrative: 

La Société des femmes canadiennes en science et technologie (SCWIST) a été fondée à Vancouver en Colombie-Britannique en 1981 par six femmes : Mary Vickers, Hilda Ching, Abby Schwarz, Mary Jo Duncan, Diana Herbst et Maggie Benston. SCWIST est un organisme bénévole sans but lucratif constitué en société en vertu de la Loi sur les sociétés de la Colombie-Britannique ; en 1984, il a été enregistré comme organisme de bienfaisance en vertu de la Loi de l'impôt sur le revenu fédéral. Elle continue d'être une organisation active. Le mandat du SCWIST est de promouvoir, de soutenir et d'autonomiser les femmes dans les domaines de la science et de la technologie. A cette fin, la Société s'emploie (i) à promouvoir l'égalité des chances pour les femmes dans les carrières scientifiques, technologiques et d'ingénieur ; (ii) à améliorer les attitudes sociales à l'égard des stéréotypes sur les carrières scientifiques et à sensibiliser le public aux carrières scientifiques et technologiques ; et (iii) à aider les éducateurs en fournissant des informations actuelles sur les carrières et la formation professionnelle, les politiques dans le domaine des sciences et les politiques scientifiques. La Societé répond à son mandat en organisant des conférences et des activités de réseautage, par la prestation de programmes de sensibilisation du public, la production de ressources documentaires (vidéos, publications et manuels), la liaison avec d'autres organismes et la participation à des organismes subventionnaires, de défense des intérêts et consultatifs. Depuis les six membres fondateurs de 1981, le nombre de membres du SCWIST a augmenté rapidement pour atteindre environ 160 en 1984 ; par la suite, le nombre de membres a augmenté plus lentement pour atteindre environ 200 en 1993. Durant l'assemblée générale annuelle - qui se tient chaque printemps et ouverte à tous les membres de la Société - sont votées les décisions importantes et se forme le conseil d'administration exécutif. Le conseil d'administration est dirigé par le président de la Société et se réunit régulièrement à Vancouver. Une grande partie du travail continu de la SCWIST est effectuée par un certain nombre de comités permanents et comités ad hoc nommés par le conseil. Depuis 1992, la SCWIST maintient un centre de ressources permanent à Vancouver. Les principaux jalons de l'histoire de la SCWIST comprennent la production du Registre des femmes qualifiées de la Colombie-Britannique et du Yukon (1983) ; l'organisation de la première Conférence nationale sur les femmes en sciences et en technologie (1983) ; l'élaboration des programmes éducatifs suivants : Girls in Science (1984), Mme Infinity (1990) et Project Tomorrow (1993) ; la création de la bourse SCWIST (1986) - rebaptisée Maggie Benston Scholarship en 1991 ; l'ouverture d'un centre de ressources (1992) ; et le lancement du site Web SCWIST (1997).

Date(s): 
1981-2005
Étendue: 
3,13 m de documents textuels, 403 photographies, 22 document sonore, 2 objets, 1 document multimédia
Province: 
BC
Organisation: 
Université Simon Fraser
Contact: 
archives@sfu.ca
Haut de page