Changements importants à la Bibliothèque cet automne
Comme la plupart des espaces de la Bibliothèque sont fermés, certains services ou ressources décrits sur cette page ne sont pas disponibles actuellement. Pour plus de détails sur la façon dont la Bibliothèque peut vous aider ce trimestre, veuillez consulter notre page des mises à jour des services et n'hésitez pas à nous envoyer un courriel, à clavarder avec nous ou à contacter le ou la bibliothécaire ou spécialiste de votre discipline.
Information

Fonds Elsie Gregory MacGill

Genre de document: 
Supports multiples
Reference : 
F 4526
Métiers en STIM: 
Ingnierie aronautique
Description: 
Le fonds est constitué principalement de certificats, de photographies et de documents imprimés traitant de la vie professionnelle d'Elsie MacGill, première femme ingénieure en aéronautique. Le fonds comprend également des documents relatifs à la participation de MacGill à la défense des droits des femmes et un petit nombre d'éléments relatifs à sa vie personnelle.
Biographie / Histoire administrative: 
Elizabeth Muriel Gregory MacGill, communément appelée Elsie MacGill (née à Vancouver le 27 mars 1905 ; décédée à Cambridge, Massachusetts le 4 novembre 1980), a été la première femme ingénieur en aéronautique et l'une des sept membres de la Commission royale sur la situation de la femme, créée en 1967 par le Premier ministre Lester B. Pearson. Elsie MacGill était la deuxième fille de James Henry MacGill, éminent avocat de Vancouver, et d'Helen Emma Gregory MacGill, première femme juge de la Colombie-Britannique (nommée au tribunal pour enfants de Vancouver en 1917 par Harlan Carey Brewster, membre du Minimum Wage Board (1918) et militante pour les droits des femmes) et petite fille d'Emma Gregory, première femme qui s'est battue au suffrage féminin. Sa sœur était le Dr Helen MacGill Hughes, sociologue. Elsie MacGill a épousé E.J. (William) Soulsby en 1943, bien qu'elle n'ait jamais renoncé à son nom de jeune fille, et a été mère de deux beaux-enfants, Ann (Annie) et John Frank. L'intérêt précoce de MacGill pour les radios, ainsi que l'héritage familial de l'activisme des femmes, l'ont amenée à poursuivre des études dans le domaine dominé par les hommes du génie électrique, qu'elle a complétées en 1927 (Université de Toronto), étant la première femme au Canada à le faire [...]
Date(s): 
1888, 1938-1947, 1963-2000
Étendue: 
5 cm de documents textuels, 14 photographies : n&b, 3 volumes de documents textuels, 1 objet : médaille
Province: 
ON
Organisation: 
Archives publique de l'Ontario
Contact: 
reference@ontario.ca 
Haut de page