Changements importants à la Bibliothèque cet automne
Comme la plupart des espaces de la Bibliothèque sont fermés, certains services ou ressources décrits sur cette page ne sont pas disponibles actuellement. Pour plus de détails sur la façon dont la Bibliothèque peut vous aider ce trimestre, veuillez consulter notre page des mises à jour des services et n'hésitez pas à nous envoyer un courriel, à clavarder avec nous ou à contacter le ou la bibliothécaire ou spécialiste de votre discipline.
Information

Fonds Helen Woolson

Genre de document: 
Document textuel
Document iconographique
Reference : 
AFC 44
Métiers en STIM: 
Soin infirmier
Description: 
Le fonds est constitué de documents liés à la carrière d'infirmière militaire d'Helen Woolson pendant la Première Guerre mondiale, et à sa vie personnelle.
Biographie / Histoire administrative: 
Helen Woolson, l'un des six enfants de William A. Woolson et Janet (Jessie) Murdoch Woolson, est née à Ingersoll, en Ontario, le 2 mars 1888. Elle a obtenu son diplôme de l'école de sciences infirmières de l'hôpital St. Joseph's en 1908. Woolson s'est enrôlée dans le Corps expéditionnaire canadien en mai 1916 et a d'abord été affectée au Canadian Stationary Hospital no 10, l'unité hospitalière établie par la Western University et commandée par le Dr Edwin Seaborn. Après la mobilisation de l'unité, Woolson se rend en Angleterre avec d'autres infirmières militaires en juin 1916, mais elle est réaffectée en juillet à l'Hôpital général canadien no 1. Malgré les demandes de Seaborn de restaurer les membres originaux de l'état-major no 10, Woolson resta avec le général no 1 pendant toute la durée de la guerre et reçut la Croix-Rouge royale, 2e classe, en juin 1919. Après la guerre, Woolson a travaillé comme infirmière au sanatorium Byron et à l'hôpital Speedwell à Guelph ; elle a été enquêtrice à la Commission canadienne des pensions pour le district militaire no 1, à Londres ; et superviseure de nuit à la St. Joseph's Hospital School of Nursing de l'Hôpital des sciences infirmières des années 1940 à 1957. Appelée « Tante Hylo » par les membres de sa famille, Helen Woolson a passé la majeure partie de sa vie à London, en Ontario. Elle est morte dans cette ville le 10 janvier 1973.
Date(s): 
1916-1973, prédominant 1916-1919
Étendue: 
4 cm de documents textuels, 105 photographies, 1 carte postale
Province: 
ON
Organisation: 
Université de Western Ontario
Contact: 
arccserv@uwo.ca
Haut de page