Changements importants à la Bibliothèque cet automne
Comme la plupart des espaces de la Bibliothèque sont fermés, certains services ou ressources décrits sur cette page ne sont pas disponibles actuellement. Pour plus de détails sur la façon dont la Bibliothèque peut vous aider ce trimestre, veuillez consulter notre page des mises à jour des services et n'hésitez pas à nous envoyer un courriel, à clavarder avec nous ou à contacter le ou la bibliothécaire ou spécialiste de votre discipline.
Information

Collection Mary Southcott

Genre de document: 
Document textuel
Document iconographique
Reference : 
COLL-190
Métiers en STIM: 
Soin infirmier
Description: 
Cette collection se compose d'essais et de notes manuscrits et de photographies de Mary Southcott, fondatrice de la St. John's General Hospital School of Nursing. Les essais et les notes portent sur l'époque pionnière des soins infirmiers. On y trouve des essais sur le travail de Florence Nightingale à Scutari et en Angleterre, ainsi que des descriptions des soins infirmiers à Terre-Neuve, tant à l'Hôpital général de St. John's qu'au camp de la tuberculose. Certains de ses essais ont été publiés dans des revues infirmières britanniques. Des données internes indiquent également que Southcott a été la correspondante de Terre-Neuve pour The Nursing Times pendant un certain nombre d'années. Southcott était un photographe amateur passionné. Les photographies comprennent des photos prises à l'Hôpital général, à l'hôpital de convalescence Waterford Hall pour les soldats pendant la Première Guerre mondiale et pendant leurs vacances à Terre-Neuve et en Ontario. Bon nombre de ces photographies sont identifiées par des commentaires écrits au verso par Southcott, mais certaines ne le sont pas. Bien qu'il s'agisse d'une petite collection, ces documents donnent un aperçu des croyances et des attitudes de l'un des leaders les plus influents de l'histoire des soins infirmiers à Terre-Neuve.
Biographie / Histoire administrative: 
Mary Meager Southcott est née le 21 septembre 1862 au 56, rue Prescott à St. John's, l'aînée des trois filles de Pamela et John Southcott qui avaient émigré d'Exeter à Terre-Neuve. Mary avait deux soeurs, Agnes qui a épousé le révérend William Netten, et Annie qui a épousé Frederick Parnell. Leur père était un architecte et constructeur prospère qui était associé avec son frère, James T. Southcott, dans le cabinet de J. et J. T. Southcott. Mary Southcott a été baptisée dans la cathédrale de l'Église d'Angleterre par l'évêque Edward Feild et a fait ses études à Jersey Lodge, une école de filles de l'Église d'Angleterre sur King's Bridge Road à St. John's. En 1897, ses deux parents sont décédés et Mary Southcott a hérité de la part de son père dans l'entreprise Southcott. On sait peu de choses de la vie de Mary Southcott avant qu'elle ne décide de devenir infirmière. Elle s'intéressait beaucoup à la botanique. tout au long de sa vie, elle a exploré la campagne autour de St. John's en faisant des dessins de la flore locale. Aquarelles peintes par Southcott survivent encore dans des collections privées. C'est grâce à son intérêt pour les fleurs sauvages et à sa participation aux activités de l la communauté de l'Église d'Angleterre que Southcott a fait la connaissance du révérend Arthur Waghorne (1851-1900). Waghorne est né en Angleterre et a fait ses études au St. Augustin's College, Canterbury. Il est venu à Terre-Neuve en 1875 comme missionnaire pour la Society for the Propagation of the Gospel et y est resté pendant 25 ans. Dans une lettre écrite à un ami le 24 août 1888, Waghorne annonça qu'il s'était fiancé à Mary Southcott qui l'avait aidé dans son travail botanique [...]
Date(s): 
1907-1930s
Étendue: 
30 cm et photographies
Province: 
NL
Organisation: 
Memorial University of Newfoundland
Contact: 
archives@mun.ca
Haut de page