Prix du savoir en libre accès 2018

Publié le lundi 5 novembre 2018

Une photo de Jeanette Hatherill, Bibliothécaire responsable de la communication savante ; Dre Teresa Scassa, Faculté de droit - Section de common law ; Dre Kelly Cobey, École d'épidémiologie et de santé publique ; Sarah Simpkin, Chef, Soutien à la

De gauche à droite : Jeanette Hatherill, Bibliothécaire responsable de la communication savante ; professeure Teresa Scassa, Faculté de droit - Section de common law ; professeure Kelly Cobey, École d'épidémiologie et de santé publique ; Sarah Simpkin, Chef, Soutien à la recherche (arts et collections spéciales).

La Bibliothèque de l'Université d'Ottawa est heureuse de reconnaître les professeures Kelly Cobey et Teresa Scassa comme lauréates des Prix du savoir en libre accès 2018. Créé en 2016, le Prix du savoir en libre accès de la Bibliothèque de l’Université d‘Ottawa reconnaît les champions qui font preuve d’excellence en matière de savoir en libre accès, aussi bien par leur soutien que par leur propre exemple. Le savoir en libre accès comprend tout ce qui a trait au libre accès, aux données ouvertes et aux ressources éducatives libres dans les domaines de l’enseignement et de la recherche.

La professeure Kelly Cobey est agente des publications au Centre de journalologie (Centre for Journalology) de l'Institut de recherche de l'Hôpital d'Ottawa et détient une nomination professorale à l'École d'épidémiologie et de santé publique d'uOttawa. Elle est l’une des responsables d'une publication récente sur les revues prédatrices, publiée dans Nature. L'ensemble du projet, du protocole aux données sous-jacentes aux résultats, a été mis à disposition sur l’Open Science Framework, ainsi que le reste de son portefeuille de recherche. La professeure Cobey a aussi fortement préconisé en faveur du libre accès et de la science ouverte et a donné des centaines de séminaires dans les hôpitaux universitaires d'Ottawa et les instituts de recherche affiliés sur une vaste gamme de sujets, y compris les licences Creative Commons, le libre accès et la science ouverte.


La professeure Teresa Scassa est titulaire de la Chaire de recherche du Canada en politiques et droit de l’information à la Faculté de droit. En se concentrant sur l'intersection entre le droit et les nouvelles technologies de l'information, ses recherches portent sur une variété de questions liées au libre accès, y compris les données ouvertes et l’ouverture gouvernementale. Elle examine la structure des lois sur la propriété intellectuelle et leur influence sur l'ouverture, l'interrelation entre le libre accès / le libre accès aux données et d'autres considérations en matière de politique publique et la façon de faciliter le libre accès dans des contextes particuliers. Elle a également travaillé sur des questions de protection du savoir traditionnel inuit dans des dépôts de données, ce qui pose des défis uniques en ce qui concerne l'équilibre entre l'ouverture et la protection du savoir autochtone. La professeure Scassa a publié un grand nombre de travaux sur le libre accès et a rendu ses travaux accessibles par l'entremise de dépôts de données thématiques et de notre dépôt institutionnel, Recherche uO. Elle donne fréquemment des conférences sur les questions de libre accès devant des auditoires universitaires, gouvernementaux et de la société civile, et publie un blogue qui traite d'un large éventail de questions liées aux lois sur l'accès à l'information.

Pour de plus amples renseignements sur le Prix du savoir en libre accès, visitez notre site Web sur la Communication savante.

Haut de page