En marche vers l'égalité : Les femmes et la Constitution

Entrée->

La Charte canadienne des droits et libertés de 1982 (la Charte) a donné lieu à des symposiums, des conférences, des ateliers et des bourses universitaires dans les décennies qui ont suivi sa promulgation. Un élément clé de cette période de l'histoire constitutionnelle en matière d’égalité pour les femmes, a été l’entrée en vigueur de l’article 15 de la Chartre, le 17 avril 1985.

Cette exposition virtuelle examine comment les femmes, à la fois individuellement et collectivement, ont fait valoir leurs droits en matière d’égalité lors du rapatriement de la Constitution canadienne. Elles ont ainsi contribué à inclure un pan important des droits du citoyens dans la Charte nationale.

Le recours juridique et le discours collectif ont été des incontournables dans la prise en compte du droit à l’égalité, et dans l’application de ce droit pour des groupes tels que les femmes, les personnes handicapées, les minorités, les femmes autochtones et les groupes qui font pression pour l'égalité de traitement au sein de la société.

L'exposition a été créée avec du matériel donné aux Archives et aux collections spéciales de l'Université d'Ottawa. Plusieurs pièces de cette exposition proviennent du fonds de Shirley E. Greenberg et du fonds de Nancy Ruth, qui ont toutes deux milité pour l'égalité juridique des femmes.

Shirley E. Greenberg a été l'une des premières fondatrices de l'ANFD (l'Association nationale Femmes et Droit.). L’honorable Nancy Ruth est cofondatrice du FAEJ (Fonds d'action et d'éducation juridiques pour les femmes).